-A A +A

Injections Intravitréennes

Salle blanche

Située au Centre Ambulatoire Kléber, cette salle sert pour la réalisation d’injections intra-vitréennes (Lucentis®, Eylea®, Ozurdex®) de façon quotidienne.

salle blanche

Description de l'intervention

Au cours de la procédure, le patient est installé sur le dos ou de manière semi-assise.

  • Anesthésie : Après avoir versé goutte à goutte le collyre anesthésiant dans l’œil, celui-ci ne sera plus sensibilisé.
  • Désinfection : On utilisera un produit antiseptique sur les paupières et sur la surface oculaire afin de limiter tout risque d'infection.
  • Installation : On place sur le visage un champ opératoire stérile. On dépose alors, selon les cas, un écarteur à paupières stérile.
  • Injection intra-vitréenne : L'injection ne dure qu’un bref instant. Le spécialiste insère une aiguille dans la sclère. L’injection est réalisée dans une zone bien définie de l’œil ne présentant pas de risques pour les régions alentours.
  • Suite à l'injection : Le spécialiste dépose plusieurs gouttes de collyre antibiotique au sein de l’œil ayant reçu le traitement.

 

Injections Intravitréennes intervention

Evolution postopératoire habituelle

  • D’une manière générale, l'œil ayant subi l’intervention reste indolore.
  • Selon le produit qui aura été injecté par le spécialiste, il est possible que le patient aperçoive plusieurs taches dans son champ visuel. La présence de ces tâches peut persister plusieurs jours. Leur apparition correspond à la présence de l’injection dans le vitré. Les taches disparaissent généralement au bout de quelques jours voire semaines. Elles peuvent toutefois persister.
  • Votre ophtalmologiste sera en mesure de juger l'efficacité du traitement indiqué quelques semaines après l’intervention.

Les complications

L’hémorragie sous-conjonctivale (le blanc de l'œil devient rouge) qui tend à disparaitre spontanément en l’espace de quelques jours est la complication la plus souvent rencontrée après une injection intravitréenne.

Les autres complications restent rares mais existent, malgré toutes les précautions prises par le praticien.

  • Hausse de la pression intra-oculaire : Un traitement médical ou une intervention chirurgicale sera requis.
  • Hémorragie intra-vitréenne

Même si cela reste extrêmement rare, ces complications peuvent devenir extrêmes et mener à la perte de la vue voire à la perte de l’œil. Ceci serait dû à une infection dont les symptômes se traduiraient par une dégradation de la vision et de douleurs au niveau de l’œil. Si vous constatez les symptômes suivants suite à l’intervention, contactez d’urgence votre ophtalmologiste ou l’hôpital le plus proche afin d’être traité au plus vite.

Contenu modifié le 20/02/17

Prendre Rendez-vous
Par Téléphone

04 72 83 49 17

Nous trouver
CERK - Centre d'Exploration de la Rétine Kléber

50, cours Franklin Roosevelt
69006 LYON

Tél. 04 72 83 49 17

>> Accéder au Centre