-A A +A

Pathologies oculaires fréquentes

Les pathologies oculaires suivantes sont à retenir. Il est nécessaire de bien les différencier des pathologies rétiniennes.

Corps flottants (ou myodésopsies, mouches volantes)

Définition

L’apparition de corps flottants est causée par la présence d’opacités de densité et de leur morphologie variable au sein du vitré.

Selon les conditions d’éclairage, l’ombre du corps flottant est visible sur la rétine et son image  apparait devant celle des éléments visionnés.

Ce phénomène est toujours en mouvement ; il se déplace dans le champ visuel avec une certaine latence lorsque le globe oculaire bouge.

Traitement et surveillance

La présence de corps flottants est relativement courante, ils ne constituent pas une pathologie en nombre réduit. Par ailleurs, il n’existe pas à ce jour un traitement médical permettant d’éradiquer leur présence.

Toutefois, l’apparition soudaine de corps flottant tout comme l’augmentation de leurs nombres doivent mettre la personne en alerte, plus particulièrement si le phénomène est accompagné d'éclairs lumineux.

Si tel est le cas, il est impératif de se rendre chez son médecin ophtalmologiste au plus vite pour que celui-ci puisse procéder à un examen du fond. Les corps flottants peuvent apparaitre suite à une hémorragie intra-oculaire et/ou d’une déchirure rétinienne.

La déchirure rétinienne peut entrainer une complication notable : le décollement rétinien.

Décollement de rétine

Décollement de la rétine

Pathologie oculaire grave, le décollement de la rétine est due à la scission de la rétine des membranes extérieures du globe oculaire avec lesquelles elle est en temps normal en contact rapproché.

Pourquoi opérer le décollement de la rétine ?

La chirurgie est l’unique possibilité de traitement du décollement rétinien. À ce stade, le traitement par laser seul n’est pas envisageable.

L’intervention constitue un geste chirurgical majeur, puisque l’objectif est de réappliquer la rétine s’étant décollé.

Comment prévenir le décollement de la rétine ?

Pour limiter cette pathologie, les médecins ophtalmologistes ont la lourde tâche de rechercher au sein des individus à risque, au cours d’un examen routinier, la présence d’éventuelle lésion rétinienne capable d’entraîner une déchirure, ce, même en l’absence de signes d’appel.

La découverte de cette typologie de lésion permet aux spécialistes de traiter la rétine malade préventivement grâce à la technique de photocoagulation au Laser.

Glaucome à angle ouvert

Glaucome

Le glaucome à angle ouvert (G.A.O.) est d'évolution lente, pratiquement asymptomatique.

Il s'agit d'une pathologie oculaire grave, qui se caractérise la plupart du temps par une augmentation de la pression intra-oculaire.

La surveillance classique consiste en un champ visuel et une consultation tous les 6 mois.

Un OCT (imagerie du fond d’œil) des papilles ainsi que des fibres ganglionnaires sont réalisés au CERK quotidiennement.

Le traitement du GAO peut être médical (collyres), le traitement chirurgical, peut également être envisagé selon la gravité de la maladie et son évolution.

Cataracte

Catarate

Pour plus d'informations, consulter le site de safir.

La cataracte se manifeste lorsque le cristallin s’opacifie, générant une dégradation de la vue. Dès son apparition, le malade est soudainement particulièrement sensible à la lumière (photophobie), qui devient importante lorsqu’il est exposé à une lumière intense (éblouissement au soleil, conduite de nuit).

Avec le temps, la dégradation de la de vision du sujet devient de plus en plus incommodante, rendant les gestes du quotidien compliqués. On privilégiera une intervention chirurgicale dans ce cas de figure.

Contenu modifié le 20/02/17